You are currently viewing Les aide-ménagères doivent elles être vaccinées contre le Covid-19 ?

Les aide-ménagères doivent elles être vaccinées contre le Covid-19 ?

Suite à l’explosion des cas de Covid 19 et à l’apparition de ses variants, le gouvernement français fit instaurer des décisions radicales pour freiner l’évolution de la pandémie. Même s’il est inutile de le rappeler, plusieurs activités sont désormais passibles d’une obligation qui ne fait pas l’unanimité : le pass sanitaire.

Mais quand est-il des services de ménage à domicile ? Les aide-ménagères doivent elles obligatoirement être vaccinées pour intervenir chez les particuliers ? Si une des responsabilité est d’assurer la protection des personnes âgées et dépendantes, l’autre exigence quant à elle, tendrait à obliger une vaccination des aide-ménagères. Jusqu’à ce jour, il s’agit d’une décision encore proie à des intrigues.

Situation actuelle

Les experts craignent une nouvelle flambée du virus…  Centres commerciaux, parcs d’attraction, restaurants, et même aéroports sont pris d’assaut par de nouvelles réglementations. Pour y accéder, soit vous vous munissez d’un pass sanitaire soit vous avez recours à un test PCR de moins de 72 heures.
Dans cette situation, même la justice est impliquée. Avec une amende facturée à plusieurs centaines d’euros (150 euros pour être exact), la loi met en garde toute personne présentant des papiers frauduleux pour pénétrer ces endroits. Quant aux médecins et au personnel soignant, tout cas récidive se verrait sanctionné d’une coupure totale de salaire suivi d’un licenciement.

Qui est concerné par la vaccination obligatoire contre le covid-19 ?

Dans le but de lutter contre une nouvelle vague du covid 19, l’État n’eut d’autre choix que de rendre la vaccination obligatoire pour certaines professions. En tête de liste, les médecins et tout le personnel de la santé.

Lors de son allocution tenue le 12 juillet 2021 à l’intention des français, le président Emmanuel Macron fit comprendre que le vaccin sera obligatoire pour tous les aide-soignants.
« Plus nous vaccinerons, moins nous laisserons d’espace au virus pour se diffuser ».

C’était la dernière sonnette d’alarme tirée par le gouvernement. Ainsi, “les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes fragiles, y compris à domicile” devront obligatoirement être vaccinnés.

Aux dernières nouvelles annoncées par le Ministre des Solidarités et de la Santé, tout soignant qui ne sera pas vacciné devra arrêter d’exercer son métier et conséquemment d’être payé.
Il en sera de même pour les professionnels non soignants intervenant auprès d’individus fragiles. Il s’agit notamment de ceux qui interviennent dans les maisons de retraite, les professionnels ou les bénévoles aidant les personnes en situation de handicaps…etc.

Quel protocole sanitaire est mis en place par les professionnels du ménage ?

Bien que cela soit nécessaire pour aider les personnes dépendantes, intervenir dans le domicile de particuliers présente tout de même un risque de contamination entre les deux parties. Parfois, des interactions mal contrôlées pourraient finir par une contagion indésirable. Pour répondre à cette contrainte, les services d’aides à domicile mettent désormais en place un programme de travail privilégiant les moments où le domicile est le plus libre possible. Autrement dit, pour assurer une intervention sans contact entre les membres du foyer et les aide-ménagères, de nouvelles mesures furent instaurées.

D’abord, les intervenants au domicile devront effectuer leurs tâches en limitant leurs interactions avec les habitants du domicile. Ici, le protocole pensé met un écart de 2 mètres au minimum entre les propriétaires et les aide-ménagères. Ensuite, pour éviter au maximum une infection par projection de gouttelettes, les travaux ménagers devront être effectués avec une parfaite coordination entre les deux parties. En clair, le nettoyage d’une pièce ne se fera pas en votre présence. C’est-à-dire que les choses seront organisées de manière à ce que vous soyez dans une pièce différente quand votre aide-ménagère en nettoie une autre. Aussi, on vous demandera-t-on souvent de sortir d’une pièce pendant le ménage. Comme toujours, les gestes barrière seront également de mise ici. Lavage de mains, désinfection ou encore port du masque sont autant de comportements à adopter.

Une chose est sûre, les aide-ménagères quoique vaccinées devront toujours se prémunir d’un gel hydroalcoolique personnel. Une dernière solution serait d’aérer le logement lors de la prestation de ménage.

Pour résumer

La pandémie du Covid 19 a fait tirer une sonnette d’alarme à la communauté mondiale. Pour éviter sa propagation, les autorités politiques ont dû intensifier les campagnes de vaccination qui ne font pas l’unanimité.

Pour l'heure, la vaccination des aide-ménagers n'est pas obligatoire, mais fortement recommandée.

Hormis la vaccination, différentes précautions sont instaurées pour leur permettre de jouer leur rôle sans risque de contamination. Pour rappeler le sens des mesures prises, elles suggèrent principalement une formation au respect des gestes barrières, la spécification d’horaires pour les travaux d’entretien ainsi que la mise en garde contre les interactions avec objets qui vous sont personnels.

Lassé de travaux ménagers qui s’avèrent chronophage pour vous ? Sur avis-ménages.fr, vous aurez un aperçu global des meilleurs services de ménages à domicile disponibles en France.

La publication a un commentaire

  1. Mark

    Thanks for your blog, nice to read. Do not stop.

Laisser un commentaire